The earth is but one country and mankind its citizens --

 Baha'u'llah
ONE COUNTRY ONE COUNTRY EN ONE COUNTRY FR

Pour les dernières nouvelles concernant la Communauté Internationale Bahá’íe en anglais, se référer au site : Bahá'í World News Service
Revue n° 55-56, 2007

Comment changer le monde : Les entrepreneurs sociaux et le pouvoir des idées nouvelles



Comment changer le monde :
Les entrepreneurs sociaux et le pouvoir des idées nouvelles
David Bornstein
La Découverte
Paris, 2005


Si vous êtes en panne d’inspiration, si vous avez besoin de lire un livre débordant d’enthousiasme, d’optimisme, d’énergie mais également d’une solide dose de réalité, alors Comment changer le monde : Les entrepreneurs sociaux et le pouvoir des idées nouvelles de David Bornstein est pour vous.

Le but du livre est, selon l’auteur, « d’attirer l’attention sur un type particulier d’acteur qui joue un rôle catalyseur dans le changement social. Les entrepreneurs sociaux exercent une profonde influence sur la société, mais leur fonction réformatrice demeure très mal comprise et largement sous-estimée. »

Ce livre est le deuxième ouvrage de David Bornstein, un journaliste basé à New York spécialisé dans l’innovation sociale et le développement.

Son premier livre racontait l’histoire de la banque Grameen – fondée au Bangladesh en 1976 par Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006 – qui a prêté de l’argent en micro-crédit à plus de deux millions de femmes dans les villages et, ce faisant, contribué à sortir des centaines de milliers de personnes de la pauvreté. Avec ce deuxième livre, David Bornstein s’attelle à faire connaître d’avantage le phénomène de l’innovation sociale au niveau mondial.

L’auteur nous présente d’abord la fondation Ashoka et son fondateur, Bill Drayton. Il nous explique la mission que s’est fixée cette fondation hors du commun : développer des indicateurs permettant de jauger le facteur innovant d’une idée, mesurer la détermination de la personne la menant, et évaluer la capacité des entrepreneurs à utiliser leurs moyens financiers efficacement et avec l’appui des ressources locales.

Subventionnée par des sociétés multinationales, Ashoka est également munie de fonds nécessaires pour accorder des prêts importants aux innovateurs sociaux préalablement sélectionnés par ces critères uniques.

David Bornstein nous ouvre les portes d’un monde où les gens ont non seulement espoir en l’avenir mais où, à leur échelle, ils parviennent à changer le monde de façon profonde et durable.

Au fil des pages de ce livre, vous rencontrerez ces entrepreneurs sociaux qui refusent d’accepter le statut quo. Ils ont en commun leur motivation, leur passion, leur énergie et leur créativité débordante ainsi que la volonté de laisser leur marque sur la société en rendant ce monde meilleur.

David Bornstein a étendu le sens du mot « entrepreneur » en le libérant de sa connotation purement économique pour l’appliquer au secteur non-lucratif. Il a choisi d’illustrer son propos en présentant des personnages qui s’attaquent corps et âme à résoudre des problèmes épineux et apparemment insolubles par la seule force de leur détermination et de leur passion.

L’ouvrage débute par une citation de Thomas Edison qui résume bien l’esprit qui anime tout le livre : « Si nous faisions tout ce dont nous sommes capables, nous nous surprendrions vraiment. »

Comment changer le monde : Les entrepreneurs sociaux et le pouvoir des idées nouvelles changera votre façon de voir le monde et le rôle que chaque individu peut jouer dans son amélioration.

— Violetta Zein



back to top




Page d'accueil | Langues | Recherche | A propos  | Nations Unies
 | Interreligieux | Profil | Perspective | Paix | Education | Arts
 | Développement | Livre | Environnement | Femmes | Prospérité mondiale | Droits de l'homme

La revue en ligne de la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright 2005 © par la Communauté Internationale Bahá'íe
Copyright and Reprint Permissions
Dernière mise à jour le 25/09/2017